Après, profitez en pour faire un tour dans les magasins sur place (et notamment le 109) et observer le style vestimentaire des Gyaru (ces jeunes japonaises au style très excentrique).

Ensuite, descendez à la station Odaiba Kaihinkoen et profitez des nombreuses attractions, magasins et restaurants sur place pour vous divertir.

Faites un tour au Decks, à l’Aquacity, au building de Fuji TV, au Diver City, au Tokyo Joypolis, au Palette Town, et au Toyota Mega Web (show room gratuit dédié à la marque).

Enfin, vous pouvez aller vous relaxer dans le Oedo Onsen Monogatari, complexe thermal assez traditionnel et agréable à expérimenter.

Enfin pourquoi ne pas tenter de prendre de belles photos du Rainbow Bridge (qui relie Odaiba à Tokyo) et de la réplique de la statue de la liberté, située au pied du pont.

L’accès au temple est gratuit et la rue commerçante se situant en face est toujours pleine de vie en journée.

Vous pouvez aussi en profiter pour faire une ballade en bord de fleuve, la Sumidagawa, admirer la Tokyo Skytree et le Dembo-in, un mousse dorée, posée sur le building Asahi, et dessinée par Philippe Stark.

Pour cela, rien de plus simple que de se laisser « aguicher » par une des jeunes demoiselles en tenue dans la rue et de la suivre.

– L’île artificielle de Odaiba : Prenez la Yurikamome Line à Shimbashi station et essayé de monter à l’avant du monorail. Parce qu’il n’y a pas de conducteur et que vous aurez une vue magnifique sur l’île artificielle d’Odaiba et le Rainbow Bridge.

– Akihabara et son Electric Town : rendez-vous sur place via la Yamanote Line ou la Hibya Line et prenez la sortie Electric Town.

Vous serez directement immergé dans l’un des quartiers emblème de la culture geek et otaku au Japon.

C’est une liste non exhaustive, car Tokyo est beaucoup trop grande pour que l’on puisse tout lister, mais c’est une liste basée sur mon expérience de vie et de voyage ici.